Australie : une enseignante distinguée pour son travail auprès des élèves autochtones

jeudi 11 août 2016
par AYINDO Célèstine
popularité : 2%

Sally Mackander, une éducatrice du Territoire du Nord, s’est vu décerner le prix Arthur Hamilton de l’Australian Education Union (AEU) pour sa contribution exceptionnelle à l’éducation des Aborigènes et des insulaires du détroit de Torres, grâce à la méthode d’enseignement innovante qu’elle a utilisée auprès des étudiant(e)s autochtones de son école, et qui a porté ses fruits en respectant leur communauté et leur culture. Sally Mackander a récemment été nommée directrice de l’école Wugularr, à Katherine, dans le Territoire du Nord.

Ce prix représente une consécration remarquable car il salue d’une part un(e) enseignant(e) stimulant(e) pour ses étudiant(e)s, mais également parce qu’il met à l’honneur l’éducation et les droits des enfants au sein même de l’Etat où de graves abus ont été mis au jour dans le système carcéral pour mineurs de la région.

Dialogue avec les parents

Ayant enseigné dans une classe composée uniquement d’autochtones à l’école primaire Clyde Fenton, également basée à Katherine, Sally Mackander savait par expérience que le contact avec la communauté et le fait d’apprendre à connaître les parents des étudiant(e)s seraient primordiaux. Cependant, un grand nombre de parents n’avaient l’habitude de recevoir des nouvelles des enseignant(e)s que pour entendre des commentaires négatifs au sujet de leurs enfants, et beaucoup d’autres hésitaient à entrer en contact avec le personnel de l’école en raison de leurs propres expériences lorsqu’ils étaient enfants.

La solution proposée par Sally Mackander était simple. A l’aide d’un téléphone portable, elle prenait en photo les travaux des enfants pour les envoyer à leurs parents par MMS. « Quand les enfants rentraient chez eux, ils pouvaient discuter de ce qu’ils avaient fait à l’école sous un angle positif, au lieu de parler des problèmes qu’ils avaient rencontrés ce jour-là », a expliqué Sally Mackander. Les parents étaient tellement ravis de recevoir ces messages qu’ils commencèrent bientôt à chercher Sally Mackander afin de s’assurer qu’elle disposait bien de leur numéro de téléphone.

Des progrès considérables

Grâce à ce nouveau dialogue entre l’enseignante, les étudiant(e)s et leurs parents, les relations et les comportements se sont améliorés et l’école a commencé à constater des progrès significatifs chez les étudiant(e)s en termes d’assiduité, d’attitude et de résultats scolaires.

AEU : il est nécessaire de « sortir de cette spirale de désespoir »

« Nos écoles ont un rôle important à jouer ici, en particulier auprès de nos étudiants autochtones », a déclaré Jarvis Ryan, le Gouverneur du Territoire du Nord. Elles « doivent promouvoir les langues et la culture autochtones, permettre aux enfants d’être fiers de leur identité, [...] travailler avec les enfants les plus susceptibles de sombrer dans la délinquance, et faire tout ce qui est en leur pouvoir pour leur éviter toute incarcération, avec l’aide notamment des familles et des aînés ».