500 jours pour amener 57 millions d’enfants sur les bancs de l’école

lundi 14 avril 2014
popularité : 57%

Travailler main dans la main afin de faire tomber les obstacles à l’éducation pour les 57 millions d’enfants non scolarisés : tel est l’objectif majeur du Sommet pour le compte à rebours avant 2015, qui se déroule ce 10 avril à Washington D.C., aux Etats-Unis. Alors qu’il nous reste seulement 500 jours pour réaliser les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), l’IE jouera un rôle clé lors de ce sommet aux côtés d’autres organisations, militant(e)s et mouvements de jeunesse du monde entier, en vue d’appeler à l’égalité des chances et à une éducation de qualité pour chaque enfant et chaque jeune.

Cet événement se déroule dans la capitale américaine, en marge des Réunions de printemps de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international. A l’occasion de ce Sommet pour le compte à rebours avant 2015, des militant(e)s locaux/les, des experts en politique et en communication, ainsi que des jeunes militant(e)s rejoindront des dirigeant(e)s politiques internationaux lors de séances plénières, de réunions de travail sur la campagne, ou encore de séances de discussions stratégiques. Lors de cet événement, l’IE est représentée par son Secrétaire général, Fred van Leeuwen, ainsi que par la Coordinatrice Éducation, Antonia Wulf.

Encore 72 ans à attendre

Ce sommet s’inscrit dans le cadre de la campagne 500 Day Countdown for Global Education (Compte á rebours : 500 jours pour une éducation mondiale), lancée par l’organisation non gouvernementale A World at School. Cette campagne dénonce le fait que des millions d’enfants ne peuvent toujours pas apprendre sur les bancs de l’école. A l’allure où avancent les choses, il nous faudra attendre l’année 2086 avant que chaque petite fille de cette planète puisse s’asseoir sur les bancs de l’école primaire. Cette campagne couvre plusieurs thèmes majeurs, dont :

Les enfants touchés par les conflits Le mariage précoce et forcé La discrimination à l’encontre des filles Le travail des enfants L’exclusion zéro en matière d’éducation Les enseignant(e)s et l’apprentissage

Débats stratégiques

Ce sommet permettra aux participant(e)s de fixer des objectifs et de les intégrer aux thèmes de la campagne. S’ouvrant par des réunions au sommet, le coup d’envoi de la conférence sera également marqué par des discours de l’Envoyé spécial des Nations Unies pour l’Éducation mondiale, Gordon Brown, ainsi du Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-Moon. Des groupes de réflexion dirigés par des pairs se pencheront ensuite sur les principaux obstacles à l’accès à l’éducation et à l’apprentissage pour tous les enfants, dont la discrimination à l’égard des filles, le travail des enfants, le mariage des enfants, la qualité de l’apprentissage ou encore le financement. Cet événement permettra également de lancer un outil dédié aux jeunes et visant à agir en faveur de l’éducation, mis en place par de jeunes militant(e)s de l’Initiative mondiale pour l’éducation avant tout, de Plan International et de A World at School.